Association Nationale
des Chasseurs de Gibiers d'Eau

Communiqué de presse


La réunion de l'AEWA qui s'est tenue en Afrique du Sud du 4 au 8 décembre a rassemblé un total de 289 participants, dont des délégués représentant 56 des 78 pays cosignataires de l'Accord. Voici les premiers retours dont nous pouvons vous faire part :

Communiqué de presse

 

Les nouvelles restrictions qui touchent l’utilisation des appelants continuent d’inquiéter l’ANCGE et l’ensemble des usagers.

L’ANCGE a répondu favorablement à l’invitation du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire du 28 novembre 2018, à La Défense, afin d’aborder les nouvelles contraintes liées au fichier national d’identification des animaux d'espèces non domestiques détenus en captivité.

Communiqué de presse

 

Depuis sa création, l’ANCGE a construit sa politique sur la défense des chasseurs de gibier d’eau, en veillant au maintien des espèces chassables, des dates et des territoires.

Parmi les territoires privilégiés de la chasse au gibier d’eau figure le Domaine Public Fluvial (DPF). Historiquement l’ANCGE a grandement participé à la création et à la structuration de la chasse sur le DPF.

C’est l’ANCGE qui avait déjà élaboré le cahier des charges des premières adjudications de chasse sur le DPF.

Fuligule milouin mâle

 

Communiqué de presse

 

Lors de sa 6ème Réunion des parties, l’AEWA a entériné le classement du fuligule milouin dans la catégorie « vulnérable » de la Liste rouge mondiale des oiseaux menacés de l’UICN par la Résolution 6.1, adoptée à Bonn, en novembre 2015.

Ce classement menace directement le maintien de la chasse de cette espèce, dont la démographie baisse nettement depuis plusieurs années, notamment sur ses principaux sites de nidifications en Europe Centrale.

Communiqué de presse

 

En novembre 2015, s'est tenue la 6ème réunion des parties de l'AEWA (African-European Waterbirds Agreements) en Allemagne. Lors de cette réunion, plusieurs éléments avaient alors attiré notre attention.

Tout d'abord, le changement de statut de protection de deux espèces chassables : la macreuse Brune et le Chevalier Gambette. Pour le chevalier gambette classé en déclin à long terme, il avait été évoqué à l'époque que la mise en place d'un plan d'action était un préalable obligatoire au maintien de sa chasse.

Communiqué de presse

 

Le parc éolien prévu le long de l’estuaire de la Gironde provoque la fronde des élus et des acteurs locaux. Le Président de la Charente-Maritime, Dominique Bussereau, a appelé les élus à se mobiliser. Pour rappel, le projet vise à installer une trentaine d’éoliennes de 150 mètres de haut le long de la rive Nord de l’estuaire de la Gironde. La zone touchée mesure près de 170 km² et s’étend de Mortagne-sur-Gironde à la centrale nucléaire de Blaye.

Fuligule milouin mâle

 

Communiqué de presse

 

La sixième réunion des parties de l’AEWA s’est déroulée en novembre 2015. Lors de cette rencontre inter-gouvernementale, le classement du fuligule milouin dans la catégorie «vulnérable» de la Liste rouge mondiale des oiseaux menacés de l’UICN à été entériné par les parties présentes.


Depuis les années 1990, puis au début des années 2000, le fuligule milouin a soulevé de réelles inquiétudes quant à son évolution démographique notamment en Europe Centrale et en Russie, secteur géographique où se trouve la plus grande part des effectifs nicheurs. L’ensemble de la Communauté scientifique spécialisée s’accorde sur une diminution nette de son aire de reproduction corrélée à une baisse des effectifs nicheurs.

Communiqué de presse

 

Le directeur régional Sud d’EDF Énergies nouvelles a confirmé qu’un parc éolien d’envergure était en projet avancé sur la rive droite de l’estuaire de la Gironde. Les départements de la Gironde et de la Charente-Maritime sont concernés par l’installation d’une trentaine d’éolienne.