Association Nationale
des Chasseurs de Gibiers d'Eau

 

En partenariat avec la FNC et l'ISNEA cette étude permet d’obtenir des données sur l’âge ratio (pourcentage de jeune sur la population prélevée), le sexe ratio (pourcentage de mâle sur la population prélevée), et le suivi temporel du poids des espèces concernées par catégorie.

 

Ce travail est très important car nous savons aujourd'hui que la viabilité des populations est liée à ces deux premiers paramètres et cela nous permet aussi de comprendre le rôle des zones de reproduction sur l'état des espèces chassées en France.

 

Additionnée à d’autres données, cette étude a pour objectif d’augmenter les connaissances en matière d’espèces migratrices, de comprendre certains de leurs fonctionnements et adaptations vis-à-vis de différents critères.

 

Chaque année, nous organisons des formations sur le terrain, au plus de près de vous, de vos associations, de vos territoires.

 

Tous ceux qui souhaitant s’investir dans la connaissance des espèces migratrices et la défense de la chasse du gibier d’eau au niveau de notre région, mais aussi au niveau national sont les bienvenus. Nous avons besoin aujourd’hui de défendre scientifiquement la chasse du gibier migrateur, contre nos détracteurs toujours plus prompts à vouloir la fin de la chasse au gibier d’eau. Les données sur les espèces deviennent incontournables pour justifier nos pratiques et modifier la jurisprudence actuelle. Pour pérenniser notre avenir, il est indispensable que chacun d’entre nous participe à un maximum d’enquêtes et études scientifiques.

 

Aile de canard siffleur

 

Pour participer à cette étude, le principe est simple, il suffit au chasseur de peser le canard prélevé au gramme près, de couper l’aile droite (ou les deux si l’aile droite est fortement abîmées) et de renseigner l’enveloppe ANCGE prévue à cet effet.

 

L’enveloppe devra être conservée au congélateur. Il vous suffit ensuite de prendre contact avec un contact récolte d’ailes ANCGE que vous pouvez trouver dans la revue La Sauvagine ou sur le site www.ancge.fr.

 

Contacter ensuite le responsable « récolte d’ailes » local.

 

  • L’ANCGE se charge de la mise en place du réseau et de la lecture d’ailes.
  • L’ISNEA a pour rôle le traitement des données scientifiques et la réalisation commune avec l’ANCGE d’une synthèse nationale chaque année.
  • La FNC est le partenaire financier et référent national.

 

Vous pouvez trouver une vidéo mettant en avant cette étude et le réseau mis en place ici

 

Nous espérons que de nouveaux chasseurs viendront augmenter toujours plus notre réseau national lors de la prochaine saison. L’ANCGE reste à votre disposition pour tout renseignement ou pour organiser une formation.

 

N’hésitez pas à contacter Olivier BERTHOLD, notre responsable récolte d’ailes ANCGE par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 06 16 79 34 82.

 

La campagne de récolte d'ailes sur le site de l'ISNEA